Division de l'administration publique et la gestion du développement

La Division de l'administration publique et de la gestion du développement (DPADM) est une division du Département des Affaires Economiques et Sociales (DESA) des Nations Unies. La division fournit des services de secrétariat au Programme des Nations Unies en Administration Publique (Résolution de l’Assemblée Générale 723 (VIII) [1] du 23 Octobre 1953, et Résolution du Conseil Économique et Social 1199 (XLII)[2] du 24 mai 1967). 

A travers son travail normatif et opérationnel, la division aide les pays en matière de gouvernance transformative et d’innovation en administration publique pour la promotion du développement durable, sur la base d'une approche intégrée en:

(a) Fournissant un appui administratif et substantif à l'Assemblée Générale et au Conseil Économique et Social sur les questions liées à la gouvernance et à l'administration publique;

(b) Encourageant une plus grande sensibilisation, des approches communes, une coopération et des options de politiques durables entre les gouvernements à travers le plaidoyer et le transfert de connaissances sur la bonne gouvernance;

(c) Fournissant des services consultatifs et des outils de renforcement des capacités basés sur la recherche et l'analyse;

(d) Renforçant les partenariats et la coopération avec d'autres organisations internationales, régionales et professionnelles, publiques et privées; à l'intérieur ainsi qu’à l'extérieur du système des Nations Unies, notamment à travers le Réseau des Nations Unies pour l’Administration Publique.

Notre mission

Aider les États membres des Nations Unies dans la promotion efficace, transparente, responsable, et innovatrice de la gouvernance publique centrée sur le citoyen, ainsi que l'administration et les services pour le développement durable.