Département des affaires économiques et sociales Institutions Publiques
Contribution des Nations Unies à l’avancée de l’Administration publique
 

 

L'histoire de DPIDG

 

 

Suite à l’approbation du Programme des Nations Unies en administration publique de Décembre 1948, un bureau a été crée en 1950 afin de mettre en oeuvre le Programme. Au fil des ans, ce bureau responsable de la mise en place de ce Programme connu plusieurs transformations.


Les 60 ans d'histoire de l'ONU dans l'amélioration de l'administration publique peuvent être trouvés ici.

 

DPIDG Chronologie


Le groupe de l’Administration publique a été instauré par l’Administration de l’assistance technique (TAA) afin de mettre en oeuvre le Programme d’administration publique des Nations Unies.

Le groupe est devenu la Division de l’administration publique et a été transferrée au Bureau des opérations de l’assistance publique (BTAO) du Département des affaires économiques et sociales (DAES / DESA).

Début 1959, la Division de l’administration publique devint le Bureau de l’administration publique dirigée par un Sous-secrétaire qui relève directement du Secrétaire général. Fin 1959, la Division de l’administration publique est revenue à son ancient statut de “Division” et devint une unité de fond du Département des affaires économiques et sociales dirigé par un directeur.

La Division de l’administration publique combine les principes de fonctionalité et de géographie. Jusqu’en 1960, le travail de la Division de l’administration publique etait généralement divisé sur une base géographique, et chaque agent était assigné au travail d’une région définie du monde où les opérations d’assistance technique étaient menées.

La Division a établi trois sections fonctionnelles – Section de l’administration du personnel et de la formation, Section d’organisation et de méthode et Section locale gouvernementale, ainsi qu’une unité pour le Bureau d’exécution des Projets (OPEX) .

La Division a été réorganisée comme une branche de l’administration publique et placée sous l’autorité du Bureau des opérations d’assistance technique.

La Section pour le développement de l’administration fut établi sous l’autorité de la Branche de l’administration publique.

La Branche de l’administration publique a été désignée comme la Division de l’administration publique relevant du Commissaire pour la coopération technique.

La Division de l’administration publique a été rebaptisée Division de l’administration et des finances publiques et placée sous l’autoritée du Département des affaires économiques et sociales.

Au 1er Juillet 1978, la Division de l’administration et des finances publiques a été transférée du Département des affaires économiques et sociales au nouvellement créé Département pour le développement de la cooperation technique (DTCD) et renommée Division de l’administration pour le développement. La Division comprant: (1) Service des systèmes et de la formation de l’administration publique, (2) Service des finances publiques et de la gestion des entreprises et (3) Service de la population.

La Division du développement de l’administration et le Centre des sociétés transnationale ont été fusionnées pour devenir la Division des sociétés transnationales et de la gestion (TCMD) à l’intérieur du nouvellement créé Département du développement économique et social (DESD).

L'Assemblée générale a créé le Département des services d'appui et de gestion pour le développement (DDSMS) avec pour mandat de fournir un soutien et des conseils techniques en matière de gestion publique et de gouvernance. “DDSMS” est composé de deux divisions opérationnelle, dont l'une étant la Division de l’administration publique et de la gestion du développement (DPADM).

La Division de l’administration publique et de la gestion du développement a été rebaptisée Division de la gestion, de l'administration et des finances publiques (DGPAF)

Le Département des affaires économiques et sociales a été établit pour consolider le Département de la coordination des politiques et du développement durable, le Département de l'information économique et sociale et de l'analyse des politiques et le Département des services d'appui et de gestion pour le développement, auquel appartient la Division de la gestion, de l’administration et des finances publiques (DGPAF).

La Division de la gestion, de l'administration et des finances publiques (DGPAF) a été rebaptisée Division de l'économie et de l'administration publiques (DPEPA). A la suite de la réorganisation du Département des affaires économique et social, le service de l’analyse et de l’élaboration des politiques, auciennement Service de l’analyse micro-économique de la Division de l’analyse des politiques micro-économiques et sociales a rejoint DPEPA. Le nouveau service se concentrera sur la gouvernance socio-économique ainsi que sur des analyses spécifiques et la formulation des politiques publiques.

La Division de l'économie et de l'administration publiques (DPEPA) a été rebaptisée Division de l'administration publique et la gestion du développement (DPADM). Actuellement, la Division comprend trois branches, à savoir: Gouvernance et administration publique, Gouvernance et gestion socio-économique ainsi que Gestion des connaissances.